Nova Ecarlate Index du Forum Nova Ecarlate
Là où les blasters et les crédits abondent...
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Zhode, le sang et les flammes

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Nova Ecarlate Index du Forum -> Section RolePlay -> Présentation des Membres
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Zhode


Hors ligne

Inscrit le: 30 Juin 2014
Messages: 36
Localisation: Sur scène.
Masculin Lion (24juil-23aoû) 猪 Cochon
Classe: Spécialiste

MessagePosté le: Sam 5 Juil - 03:30 (2014)    Sujet du message: Zhode, le sang et les flammes Répondre en citant

ZHODE
  



Prénom : Zhode
Nom : Aucun communiqué
Âge : 31 ans
Taille : 1m87
Poids : 79kg
Race : Humaine
Sexe : Féminin
Lieu et planète d'origine : Non communiquées.
Couleur des cheveux : Rouges.
Couleur des yeux : Dorés.

Description :
Humaine de bonne taille, au physique difficilement évaluable, toujours engoncée dans une lourde armure.
Elle ne semble jamais l'enlever, jamais en public du moins, ce qui fait que très peu de personnes savent ce qu'il y a vraiment dessous. Néanmoins, elle affiche son visage sans problèmes. Ce dernier est relativement agréable, mais est barré de deux fines cicatrices qui, bien que ne déformant pas ses traits, sont franchement difficiles à manquer, l'une verticale passant en plein milieux de la partie droite de son visage -épargnant de justesse son œil- , l'autre horizontale passant juste sous ses yeux d'une pommette à l'autre. Une troisième plus récente et plus discrète s'étend de la pommette gauche jusqu'au nez, presque parallèle à la plus grande juste au-dessus. Une dernière, cachée par sa frange en général, fait le tour de son oreille gauche.
L'autre détail remarquable concerne ses implants cybernétiques cachant une partie de la seconde cicatrice sous les yeux et s'étendant jusqu'au niveau des tempes, ainsi qu'une autre espèce d'implant dont elle garde la nature pour elle-même situé au niveau de la nuque ; plusieurs plaques métalliques articulées suivant ses vertèbres.

Caractère :
D'un naturel détaché, voire carrément nonchalant, couplé à une attitude enjouée qu'on pourrait croire permanente, Zhode a tendance à tout prendre à la rigolade et à partir en digressions aussi inopportunes que décalées le plus souvent sans raison apparente, elle est un cauchemar pour tout les êtres dénués de patience ou d'un certain sens de l'humour.
Au delà de cette apparence, son humeur comme sa personnalité sont beaucoup plus volatiles et peuvent changer du tout au tout sans crier gare ou même sans raison apparente. Seuls quelques traits fixes peuvent se distinguer ; terriblement rancunière et vindicative, elle ne lâchera jamais le morceau si elle se sent trahie un jour. Sa curiosité est un autre exemple ; sans bornes quitte à aller jusqu'à l'indiscrétion, elle aime tout savoir sur tout et tous.

Armement et style de combat :
La chasseuse porte le plus souvent son armure d'un rouge Alizarine (si si, sérieusement) qu'elle entretient visiblement avec attention et exhibe avec ce qui peut passer pour de la fierté. Elle porte deux armes visibles à la ceinture ; un blaster somme toute classique au même teintes que son armure hormis quelques touches de blanc et des gravures sur les parties métalliques. La seconde est une antiquité assez incongrue ; un revolver six coups et canon court qu'elle laisse quasiment toujours dans son étui. Mais le blaster ne fait pas tout, et l'arsenal de la chasseuse reflète son style de combat privilégiant le corps à corps. Des aiguillons électriques aux lames de poignets, en passant par les lance-flammes et autres lance projectiles, elle reste flexible et adaptable, capable de capturer une cible vivante comme de massacrer un groupe entier si on lui en donne l'occasion.

Son antiquité, pour les curieux :
D'après l'apparence d'un S&W 610 :

_________________
♪ I get knocked down !
But I get up again !
You never gonna keep me down ! ♪


I just realised there's no point in being the richest man in the cemetery...

~~ Why so serious ? ~~


Dernière édition par Zhode le Sam 2 Aoû - 16:55 (2014); édité 1 fois
Revenir en haut
Skype
Publicité






MessagePosté le: Sam 5 Juil - 03:30 (2014)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Zhode


Hors ligne

Inscrit le: 30 Juin 2014
Messages: 36
Localisation: Sur scène.
Masculin Lion (24juil-23aoû) 猪 Cochon
Classe: Spécialiste

MessagePosté le: Sam 5 Juil - 20:44 (2014)    Sujet du message: Zhode, le sang et les flammes Répondre en citant

[HRP] Description physique plus détaillée, réservée à ceux connaissant de très près la chasseuse. [/HRP]

De grande taille pour une femme, la chasseuse possède un physique athlétique sans être dénué de courbes féminines, un peu mises en valeur par une musculature très présente, sculptée au cours de ce qui semble avoir été des années de rigueur dans ses entraînements et activités martiales.

Passé la relativement agréable silhouette, on se rend compte qu'elle a dû en voir de belles.

Son visage est barré de deux fines cicatrices qui, bien que ne déformant pas ses traits, sont franchement difficiles à manquer, l'une verticale passant en plein milieux de la partie droite de son visage -épargnant de justesse son œil- , l'autre horizontale passant juste sous ses yeux d'une pommette à l'autre. Une troisième plus récente et plus discrète s'étend de la pommette gauche jusqu'au nez, presque parallèle à la plus grande juste au-dessus. Une dernière, cachée par sa frange en général, fait le tour de son oreille gauche.
Le reste du corps n'est pas épargné malgré les armures lourdes avec lesquelles elle parade le plus souvent ; épaules, thorax et abdomen sont constellés de cicatrices diverses illustrant autant de coups de lames, brûlures, éclats, de profondeurs et anciennetés diverses.
Ses mains ont bien dégusté, récemment, chacune arborant une cicatrice verticale partant du milieu de la paume jusque entre le majeur et l'annulaire. Celle de droite porte également une cicatrice le long des jointures entre les doigts et la main elle-même.
Mais le plus surprenant est situé dans son dos. Passé l'énorme cicatrice partant de l'épaule droite jusqu'à la hanche gauche qui lui dévore le dos et arbore cette texture caractéristique des vieilles brûlures très profondes, un long implant cybernétique suit la colonne vertébrale de la jeune femme, articulé entre chaque vertèbre depuis la première cervicale jusqu'au coccyx dont il imite la forme. Deux fines plaques de la même trempe parcourent les arêtes de ses hanches. Simples plaques de blindage externes ou vrais implants ? Faudra lui demander.


_________________
♪ I get knocked down !
But I get up again !
You never gonna keep me down ! ♪


I just realised there's no point in being the richest man in the cemetery...

~~ Why so serious ? ~~


Dernière édition par Zhode le Mer 3 Sep - 03:26 (2014); édité 1 fois
Revenir en haut
Skype
Zhode


Hors ligne

Inscrit le: 30 Juin 2014
Messages: 36
Localisation: Sur scène.
Masculin Lion (24juil-23aoû) 猪 Cochon
Classe: Spécialiste

MessagePosté le: Lun 28 Juil - 14:27 (2014)    Sujet du message: Zhode, le sang et les flammes Répondre en citant

[ 27 ]

Une lumière éclatante. La lumière au bout du tunnel ?
Tu parles. Elle me détruit les yeux, à peine réveillée...
Désorientation, peut-être même un léger état de choc, j'arrive pas à bouger, à peine les yeux. Et toujours cette putain de lumière !
Doigts engourdis... mauvais signe. Une espèce de pulsation engourdie tout le long du dos, des épaules, jusqu'à la mâchoire...
Mais pire que tout, aucune sensation dans les jambes... Je sens plus mes orteils.
"C'est passager, c'est passager !" J'essaie de me murmurer ça, histoire de combler le vide de l'endroit où je végète.
J'émet juste un râle rauque. Bordel, même ça ça ne marche plus ?
Bonne pour la casse, la chasseuse...
Ça ne devait pas se passer comme ça.
J'aurais dû le rejoindre.
Mais nooon. Je devais survivre. J'ai toujours survécu...
On dirait que cette fois n'est pas trop différente du reste.
Pas trop. À part que je peux rien faire.
Être à la merci du premier à m'avoir récupéré commence à me rendre dingue. République ou Mandaloriens, de toute façon j'suis dans la merde.
Non non non... doit bien y avoir un truc à f-...


- Hoho ! on a vraiment survécu alors ? Remarquable solidité. Instinct de survie, peut-être même ? Ça ne lui suffira pas, non non. Heureusement que j'étais là, tout près. À guetter, à chercher. Des survivants, des chances inespérées. Des sujets.


Rien que sa voix est flippante. Ce ton glaçant et mielleux à la fois.
Avant même de la voir, je sais que suis effectivement dans une merde noire.
Et puis, mes yeux s'habituant à la lumière ambiante, je l'aperçois juste au bord de ma vision périphérique.
La Chiss.
Son espèce est déjà flippante de base, mais elle avec sa blouse et son discours de folle furieuse me ferait presque souhaiter avoir été récupérée par l'ennemi.


- Plusieurs semaines que j’attends le réveil. Plusieurs autres ont succombé à leurs blessures. Mais pas elle, non non. Elle s'accroche, elle se stabilise. Tout ça sans plus de soin que les autres.


Attends voir... plusieurs semaines ? Depuis le crash ?
Je ne peux même pas poser de questions !
Entre l'autre maboule et mon état...
Je vais devenir dingue.


- Elle est un bon sujet. Propice aux essais sur espèce intelligente.


Elle va se calmer direct, la bleue... Je peux à peine remuer les doigts ! Merde !
Quels essais ? Je tente à nouveau d'articuler quelque chose, mais le reste de la mécanique ne suit pas.
Nouveau râle, encore plus pitoyable que le premier...
Mais il a au moins le don de stopper la Chiss dans son élan.


- Protestation ? douleur ? Peu importe... l'avis du sujet n'est pas à prendre en compte. Ou alors... hypothèse.


Salope !
Mais au moins elle s'éloigne.
J'arrive presque à bouger mes doigts. la belle jambe que ça me fait, si j'ose dire. J'suis plus attachée à cette table qu'un gigot dans son filet...
Je rêve ou elle vient d'aller chercher un verre d'eau ?
Ah la vache... on apprend très vite à apprécier les choses simples, une fois qu'on a frôlé la mort de très près.
Et y'a pas plus simple qu'un verre d'eau, mais là... c'est le meilleur truc qui ait pu m'arriver.
Ça dégrippe un peu l'épave que je suis pour le moment... j'arrive même à articuler de façon intelligible, même si c'est à peine audible, la Chiss n'a pas l'air de s'en préoccuper.


- Questions simples. Fonctions cognitives visiblement intactes. Curiosité avant tout ? Besoin d'informations pour planifier une sortie... Inutile. Elle ne sortira pas d'ici. Nous avons beaucoup de travail devant nous. Oui oui. Les sujets de qualité sont difficiles à trouver, elle doit le savoir !
Les réponses... importent peu. Elle peut bien savoir, hmm... "Scytalis", elle n'a pas à s’inquiéter d'éventuels poursuivants, et... elle a déjà la réponse quant à mes intentions, pas vrai ? Que le sujet ne s'inquiète pas, la phase de tests n'est souvent qu'une formalité, mes calculs sont toujours exacts !


C'est encore pire quand on lui pose des questions... elle part totalement à l'ouest.

- Les tests commenceront dans quelques jours, maintenant qu'elle est stable. En attendant, elle doit garder ses forces.


Quoi ? Non ! je n'veux pas me reposer, je veux me tirer d'ici !
Voyons le côté positif de la chose ; j'ai senti la piqûre.
Qu'est-ce qu'elle m'a fait, cette fois ?
Qu'est-ce qu'elle m'a injecté ?!
Qu'est-ce qu'el-...

_________________
♪ I get knocked down !
But I get up again !
You never gonna keep me down ! ♪


I just realised there's no point in being the richest man in the cemetery...

~~ Why so serious ? ~~


Revenir en haut
Skype
Zhode


Hors ligne

Inscrit le: 30 Juin 2014
Messages: 36
Localisation: Sur scène.
Masculin Lion (24juil-23aoû) 猪 Cochon
Classe: Spécialiste

MessagePosté le: Sam 2 Aoû - 17:04 (2014)    Sujet du message: Zhode, le sang et les flammes Répondre en citant

[27]

Ça fait maintenant quelques jours que j'ai cette lampe de merde braquée dans les yeux à chaque réveil.
Je crois que ça fait quelques jours.
La Chiss joue à m'épuiser mentalement, ça au moins j'en suis sûre.
Elle passe régulièrement pour l'eau et un repas. Pas de cycle jour/nuit, elle ne répond plus à mes questions. Toujours en train de marmonner pour elle-même.
Et quand elle passe, c'est pour ses tests. J'ai dû avoir droit à tout. Prise de mesures, réflexes moteurs, tolérance à la douleur, prises de sang et tout le bordel auquel je comprends rien. Et bien sûr une évaluation des blessures dûes au crash.
Je sens toujours pas mes jambes.
Petit auto-diagnostic ? à part la perte évidente et probablement définitive de mes jambes et des sensations dans quasiment tout le bas du corps, j'ai les bras engourdis -pas totalement incapables de bouger- et la douleur en est partie, rythme cardiaque faible comme si je dormais en permanence, une douleur affreuse dans le dos au moindre geste pour me déplacer sur la table, vue brouillée, la bouche sèche malgré tout ce que je bois et je pisse dans un petit sac.
Glorieux...
Une épave, c'est bien ce que je dis. Si l'autre ne me tue pas avec ses expériences, j'pourrais toujours me noyer avec mon verre d'eau.
Ne te fais pas peur comme ça, sombre conne.
Ce rire a résonné dans la pièce vide, déchirant le silence.
Est-ce qu'elle m'observe ?

...

Point positif ; tout est nettoyé dans les moindres détails. J'ignore comment elle fait, mais même une chambre d’hôpital serait plus crade. Tout est blanc, les murs, le sol, le plafond. Pas une trace, pas un défaut dans la peinture.
Je le sais, j'ai eu le temps de détailler la pièce au millimètre carré près...
Le lit semble avoir plusieurs fonctions, verticale, horizontale. Je crois qu'elle change les draps quand je sombre dans l'espèce d'inconscience qui me sert de sommeil... Ils sont toujours propre eux aussi. J'ai les bras libres, mais tout le reste est attaché par des sangles. Et les boucles sont dans le dos du lit pour m'empêcher de les défaire. La salope.
Je n'ai que ça à faire. Tout détailler, analyser, boire, manger ce que je peux, dormir.
Et attendre le bruit de la porte qui marque une énième visite. Comme celle qui arrive maintenant.


- Elle est réveillée ? Bieeeen. Aujourd'hui marque un point important dans son histoire !


Cette folle furieuse a l'air aussi excitée qu'un gamin devant ses cadeaux d'anniversaire... j'espère qu'elle compte pas m'ouvrir de la même façon.

- Elle a bien supporté la privation, hmm ? pas de signes de fatigue extrême... ça mérite une petite récompense, d'être un sujet aussi résistant, les autres protestent après une semaine environ, mais pas elle.


C'est quoi ce...
Une horloge digitale. Avec la date.
La notion du temps, enfin.
C'est étrange comme le soulagement et l’inquiétude peuvent se mélanger.
Deux mois.
Ça fait deux mois qu'on s'est écrasés.
Ça fait deux mois que je végète ici ?


- Deux mois, oui. Mais seulement dix jours qu'elle a repris conscience. Inquiétude, ennuyeuses questions, qu'elle me les épargnes, nous avons du travail.


Je suppose que ma réaction était prévisible... mais putain, deux mois. Dans quelle sorte de trou elle m'a planqué ? tout le monde doit avoir capté que quelqu'un avait survécu au petit barbecue qu'on a organisé ce jour-là... et vu comme ça a flambé, ils doivent chercher le moindre truc qui pourra les éclairer sur l'histoire.
Je ne crois pas qu'elle le soit, Républicaine. Et pas seulement à cause de sa couleur de peau...


- Elle aura remarqué dans quel état elle se trouve, pour sûr. Elle n'ira plus jamais nulle part sans une chaise pour infirmes. Non non. Fini la grande vie d'aventures, les chasses de mercenaire, les fêtes. Les soins ont leur limites, pas vrai ? Le Kolto ne réparera jamais des blessures comme les siennes.
Qu'elle voie. Qu'elle voie par elle-même !


C'est quoi ça ? on dirait une vidéo, mais... elle a filmé des cadavres ? c'est tellement pitoyable comme essai pour me torturer psychologiquement. J'en rirais presque.
Mais y'a quand même quelque chose de familier, parmi les chairs calcinées et déchirées.
Certaines traces qui...
... Elle n'a pas...


- Hahah ! Elle comprend enfin ! Surprise, horreur, dégoût. C'est son dos ! Oui oui oui ! Impressionnant, pas vrai ? Le corps peut supporter des horreurs indescriptibles, c'est l'esprit qui lâche toujours en premier, oui. Mais le sien résiste, s'accroche, cherche à survivre. Magnifique. Remarquable. Digne d'être aidé. Veut-elle l'être ? Veut-elle survivre ? Qu'elle pèse bien ses mots, j'ai tout le temps qu'il me faut.


Quoi ? Sauvée ?
Elle l'a dit elle-même, rien ne peut réparer un... massacre... pareil.
Ma réponse a l'air de la faire rire, mais rien de plus. Qu'est-ce qu'elle veut ?!
Bien sûr que je veux survivre. Mais pas brisée à ce point...
C'est ce que je lui dis, mot pour mot. Cette salope sourit.


- Brisée, oui. Mais elle ne survivra pas en le restant, non non. Pas entre mes mains. L'opération est dangereuse, mais nous y gagnerions toutes les deux. Et au pire, elle meurt.


Encore ce sourire glacial... mis à part ça, elle a raison. J'ai plus rien à perdre, et quoi qu'il arrive sera mieux que ce à quoi j'ai droit en ce moment.
J'acquiesce, advienne que pourra.
Et cette malade ne perd pas un instant, à croire qu'elle avait la seringue dans l'autre main depuis le début.
Quitte à ne pas me réveiller, j'aurais plus cette foutue lumière dans les y...

_________________
♪ I get knocked down !
But I get up again !
You never gonna keep me down ! ♪


I just realised there's no point in being the richest man in the cemetery...

~~ Why so serious ? ~~


Revenir en haut
Skype
Zhode


Hors ligne

Inscrit le: 30 Juin 2014
Messages: 36
Localisation: Sur scène.
Masculin Lion (24juil-23aoû) 猪 Cochon
Classe: Spécialiste

MessagePosté le: Dim 10 Aoû - 02:34 (2014)    Sujet du message: Zhode, le sang et les flammes Répondre en citant

[5]

Je me souviens... l'odeur. Les sensations. Chaque détail.
Ça sent le brûlé, la viande trop cuite, un truc indéfinissable.
Tout est flou. La fumée pique les yeux.
Et mes oreilles sifflent.
Des cailloux rebondissent encore près de moi, une pluie silencieuse et fascinante. Jusqu'à ce qu'un d'eux m’atterrisse sur le ventre.
Je cherche mon souffle.
J'ai mal, envie de pleurer, envie de me sentir en sécurité.
Maman...
Tout près. Mais elle ne bouge plus. Plus rien ne bouge. Les cailloux ont fini de pleuvoir et je recommence à entendre faiblement ce qui se passe autour de moi.
Les quelques bouffées d'air que je recommence à engouffrer rapidement sont lourdes, âcres, poussiéreuses. Ma toux est d'autant plus douloureuse.
Des pleurs. Tout près. Ils déchirent le silence accablant qui nous entourent mais sont tellement familiers. Jacks'.
Une fois ensemble ses pleurs se calment, au moins un peu. Comme toujours, sans besoin de parler. Il a une vilaine coupure au bras et le genou écorché. C'est tout rouge... Chacun essaie de voir dans quel état est l'autre, il pointe du doigt mon épaule qui est toute rouge aussi.
Nos habits étaient neufs.
Comme souvent, on pense la même chose, on lance un regard vers mère qui n'a toujours pas bougé. Près d'elle, l'odeur est bizarre, c'est la viande brûlée, son dos... et ses cheveux sont tout rouges aussi.
On essaie de la réveiller quand même, mais je crois qu'elle bougera plus jamais.
Père est tout près.
Sa toux nous fait nous tourner vers lui en même temps. Lui est réveillé et a pas l'air blessé... mais un vraiment gros caillou cache ses jambes. Il essaie de parler, mais on entend rien. Même tout près, un drôle de bruit empêche de l'entendre. Son visage est tout pâle.
Puis un autre bruit. On dirait... comme aux infos, hier soir. Puis un autre. C'est proche et chaque fois on se couvre les oreilles. On est au milieu d'une rue, on se sent mal d'un coup. Juste un regard.
Perdus.
À nouveau l'envie de pleurer qui me sert la gorge. Pas devant Jacks'. Pas cette fois.
Un nouveau bruit éclate tout près, le sol en tremble et une nouvelle pluie de cailloux commence. On protège père comme on peut mais il nous pousse sans force, en continuant d'essayer de parler...
Pourquoi nous pousser ? on essaie de comprendre, trouver comment l'aider. Jusqu'à ce que deux mains se referment sur Jacks, le soulèvent de terre et l'installent sur un droïde avant qu'un de nous n'ait protesté.
Personne ne prendra mon fr... !
Une autre poigne me soulève à mon tour. C'est pas des droïdes. Juste des hommes avec des armures.


- Digur kaysh, kaysh ge'kyrayc, ke'hibir haar adiike, mhi ba'slana.


Non ! emmenez père aussi ! Le laissez pas !

- Pèèèèèère !!


[31]

Père ?!
Non. Juste mon lit, le ronronnement du moteur et le noir.
Souffle trop rapide. Et mon oreiller est trempé.
Mes sutures me font mal.
Quelle merde, pourquoi je repense à ça...
Besoin de sommeil. De calme. De reprendre des forces avant demain...

_________________
♪ I get knocked down !
But I get up again !
You never gonna keep me down ! ♪


I just realised there's no point in being the richest man in the cemetery...

~~ Why so serious ? ~~


Revenir en haut
Skype
Zhode


Hors ligne

Inscrit le: 30 Juin 2014
Messages: 36
Localisation: Sur scène.
Masculin Lion (24juil-23aoû) 猪 Cochon
Classe: Spécialiste

MessagePosté le: Mar 2 Sep - 15:40 (2014)    Sujet du message: Zhode, le sang et les flammes Répondre en citant

[31]

Il le fallait...
Les empêcher de me suivre. Les empêcher de m'aider.
Les empêcher de risquer leurs vies eux aussi.
La proie était trop importante, les risques trop grands... et les répercussions pouvaient être trop dangereuses.
Quitte à ce que son clan se venge, autant qu'il ne se venge "que" sur moi.

Il le fallait...
Les décourager.
Ça avait été... plus difficile que prévu. Ils avaient fait chanceler mes certitudes plus d'une fois.
Je me suis peut-être trop attaché à cette bande de dingues.
Je me ramollis.

Il le fallait...
Revenir aux bases, une chasse pour mon propre compte. Plus personnel que ça, y'avait pas.
Même si la chasse en question s'était changée en massacre gratuit une fois le ruug'la alor débusqué...
J'en ai pris des roustes dans ma vie, mais là... j'ai eu peur. C'était agréable, en quelque sorte.
Au final, le clan n'aura pas l'occasion de lancer une quelconque représaille. Pas de survivants, plusieurs trophées et un sacré tas de matériel pour moi.

Il le fallait...
... pas vrai ?

_________________
♪ I get knocked down !
But I get up again !
You never gonna keep me down ! ♪


I just realised there's no point in being the richest man in the cemetery...

~~ Why so serious ? ~~


Revenir en haut
Skype
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 22:46 (2018)    Sujet du message: Zhode, le sang et les flammes

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Nova Ecarlate Index du Forum -> Section RolePlay -> Présentation des Membres Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2018 phpBB Group
BlackAndWhite style created by feather injuTraduction par : phpBB-fr.com